Patrimoine bâti

Dernier ajout : 10 février.

Articles de cette rubrique

  • Le retable de l’église Saint-Jean-Baptiste

    10 février, par Carmela Pesquer

    Le tableau qui se trouve dans le choeur de l’église est une oeuvre récente de 1956.Avant 1807, il n’y avait probablement pas de tableau à cet emplacement. Derrière le retable on voyait le mur qui obturait l’ancien grand vitrail. Pour l’abbé Pilard, arrivé comme curé de la paroisse le 1 mai 1807, cela manquait de prestige, aussi, sur ses propres deniers il fit l’acquisition d’une copie du tableau qui se trouvait dans l’une des chapelles collatérale nord de la cathédrale de Nantes. La toile représente Saint-Jean-Baptiste en berger, montrant du doigt le paradis avec plusieurs angelots.

  • Restauration de l’église de St Jean de Boiseau

    24 octobre 2017, par Carmela Pesquer

    Il devenait impératif d’intervenir pour sauvegarder ce joyau du patrimoine communal et la municipalité conduite par M. le maire Pascal Pras a donc décidé d’engager une restauration complète de l’édifice.

  • Anecdotes sur la chapelle

    5 décembre 2014

    Une fugue bien organisée.... Il y a fort longtemps, peut être au début du XIX siècle, à la veillée, au bourg de St Jean, un groupe d’hommes et de femmes était réuni, éclairé par l’âtre rougeoyant et par une chandelle de résine fichée dans son support extensible. Tous s’affairaient à confectionner des courtines. Une fugue bien organisée Il y a fort longtemps, peut être au début du XIX siècle, à la veillée, au bourg de St Jean, un groupe d’hommes et de femmes était réuni, éclairé par l’âtre rougeoyant et (...)

  • La chapelle de Bethléem

    17 mai 2012

    A l’aube du III° siècle avant J.C., l’influence des Celtes s’étend de l’Europe Centrale jusqu’aux confins de la Gaule. Les gaulois sont païens et adorent un grand nombre de dieux. Leurs prêtres, les druides, sont à la fois savants et devins. Leurs attributions concernent les croyances, la justice et un enseignement exclusivement oral. Parce qu’il jaillissait en ce lieu une source vive, cette terre de Bétélian fut un site sacré, et pour l’honorer, les druides y célébreront les « feux de Beltane » qui, comme l’eau, symbolisent la vie et la fécondité.

  • Le chateau du Pé

    17 mai 2012

    D’un bâtiment plus ancien, le château du Pé, blotti au coeur d’un parc de 7 hectares fut le siège de la seigneurie locale avant la Révolution. C’est la famille de Martel qui l’occupa fort longtemps. L’un de ses membres entra en possession d’une fortune colossale et joua un rôle non négligeable dans les environs. Cette vieille demeure, plusieurs fois bâtie et remaniée a connu bien des vicissitudes tout au long de son existence. Tombée pratiquement à l’abandon durant les dernières décennies, elle vient d’être rachetée par la municipalité et va faire l’objet d’une remise en état en vue d’une réhabilitation.