Le jeu de la galoche


Un jeu et une tradition : Un des jeux qui se pratiquait dans le Pays de Retz (d’autres témoignages le confirment sur d’autres communes) est le jeu de la galoche. Il semblerait que le même type de jeux se soit pratiqué dans d’autres secteurs de Bretagne.


Propos recueillis auprès de Jojo (Joseph Herfray) né le 04/07/1932, par M. Guillaume Blin, le 10 juillet 2000 à Saint Jean de Boiseau.

Les faits rapportés ici et transmis par "Jojo" datent des années cinquante mais nous ne savons pas précisément de quand date ce jeu. A l’époque "Jojo" y jouait au Landas avec les gars de ce village et ceux du bourg de St Jean, toujours devant une cave pour passer l’après-midi soit rue du Landas (cave du père Drouet), soit rue des Dames (cave du père Parois connue pour son "célèbre" orchestre qui animait les dimanches après-midis : le "Tam-Tam Bouzou".

Le jeu de la galoche se jouait toujours en extérieur et sur la terre battue, les règles pouvaient varier d’une commune à l’autre (exemple : taille des palets ...).

Les accessoires sont les suivants :

deux palets par joueur (palets "traditionnels" pour le jeu de palets, d’une épaisseur de 15 mm et d’un diamètre d’environ 60 mm ; ces palets étaient en fonte et coulés dans les fonderies locales. des pièces pour la mise (la plupart du temps, des pièces de 10 ou 20 centimes). et bien sûr, la galoche. La galoche à proprement parler, est une sorte de cylindre en bois (souvent un morceau de manche à balai) d’une hauteur d’environ 20 cm.

La galoche est placée debout au milieu d’un cercle dont le diamètre faisait environ deux fois la hauteur de la galoche, tracé sur la terre à l’aide d’une pierre.

Ce jeu ne se jouait pas en équipe ; chaque joueur plaçait sa mise (son montant était décidé au début de la partie) au sommet de la galoche en empilant les pièces. Le nombre de joueurs n’était pas limité, mais cela ne dépassait pas les 6 à 7 joueurs. Ensuite chaque joueur se disposait à environ 6 mètres de la galoche.

Le but du jeu est de faire tomber la galoche à l’aide de ses palets en les lançant et que les pièces restent dans le cercle avec un des palets du joueur. Toutes les pièces tombées à l’extérieur du cercle ne peuvent pas être ramassées par le joueur, elles sont remises sur la galoche pour le tour suivant. Si le joueur fait tomber toutes les pièces dans le cercle et que son palet tombe à l’extérieur, il n’a pas non plus le droit de les ramasser. En fait, la technique est de faire frapper son palet à la base de la galoche, de manière à ce que les pièces tombent verticalement, en colonne.

A chaque fois qu’un joueur ramasse des pièces, il faut remiser tout en replaçant les pièces non ramassées de la partie précédente. Au bout du compte, il pouvait y avoir une pile assez haute et le plus difficile était de les empiler (surtout vers la fin de la soirée ...). Souvent pendant la partie, il fallait « baiser un verre » (ce qui explique le lieu stratégique choisi : la cave) et le jeu était terminé lorsque ... les joueurs n’avaient plus soif.